ENGLISH

Équipe Mathieu Lebrun

Notre numéro de téléphone514-907-4707

×

Demande d'appel

Une fois votre demande envoyée, notre agent vous contactera dès que possible.


Notre blogue

Qu’est-ce que le ratio d’endettement des ménages ?

Publié le 09 août 2022 par Naureen Durack


Les institutions financières tiennent compte de nombreux indicateurs sur l’emprunteur avant de lui accorder un prêt hypothécaire. Le ratio d’endettement fait partie de ces éléments. Il compte même parmi les critères les plus importants pour l’obtention d’une hypothèque.

Découvrez le ratio d’endettement avec votre courtier hypothécaire et apprenez à le calculer.

Définition du ratio d’endettement

La solvabilité d’un demandeur de prêt est très importante pour un établissement de crédit. Avant de donner une suite favorable à une demande, l’organisme analyse le profil de l’emprunteur et détermine s’il est en capacité de rembourser un prêt. Le ratio d’endettement est l’indicateur approprié à cet effet. Il est systématiquement évalué pour connaître la situation de l’emprunteur avant de lui accorder un crédit.

Le ratio d’endettement peut concerner un emprunteur ou les deux cosignataires d’un prêt. Cette unité de mesure permet d’avoir une idée de la situation financière d’un demandeur de prêt. Le ratio d’endettement est un indicateur précisant le poids des dettes du demandeur de prêt par rapport à ses ressources.

Plus cet indicateur est élevé, plus les finances de l’emprunteur sont consacrées au remboursement de ses dettes et plus il est susceptible d’avoir des difficultés à amortir un nouveau prêt. Lorsque le ratio d’endettement est bas, le budget de l’emprunteur est assez consistant. Il a donc plus de possibilités d’obtenir un accord favorable à sa demande de prêt.

Comment calculer le ratio d’endettement ?

Pour calculer le ratio d’endettement d’un emprunteur, il faut dans un premier temps faire un total de toutes ses charges mensuelles habituelles qui génèrent un endettement. Une fois la somme de toutes ces créances obtenue, il faut la diviser par le montant total des revenus mensuels. Le ratio d’endettement est un indicateur exprimé en pourcentage : il faut donc multiplier le résultat obtenu par 100.

Ratio d’endettement = (montant total des charges habituelles / montant total des ressources) x 100
  • Le montant total de vos revenus/li>

Le montant total des revenus regroupe votre salaire brut mensuel ou votre salaire avant la déduction des impôts, l’éventuelle pension alimentaire que vous recevez ainsi que les allocations familiales. Il inclut également vos autres sources supplémentaires de revenus, telle qu’une rente ou la perception de loyer par exemple.

  • Le montant total des dettes

Le montant total des dettes désigne la somme que le souscripteur doit régler habituellement tous les mois. Il regroupe un éventuel remboursement hypothécaire incluant l’assurance et les taxes municipales, le paiement d’un crédit, les versements liés aux cartes de crédit ainsi que toutes les échéances pouvant générer un endettement.

D’autres paiements peuvent s’ajouter à cette liste selon la situation de l’emprunteur. Les dépenses qui n’entraînent pas d’endettement ne sont pas intégrées pas dans le calcul, tels que les frais liés au transport ou à l’alimentation par exemple.

Quand ai-je besoin de m’inquiéter pour mon ratio d’endettement ?

Plusieurs cas peuvent se présenter après le calcul du ratio d’endettement :

  • lorsque ce taux est inférieur à 30 %, l’emprunteur dispose d’une excellente capacité de remboursement. Le demandeur de crédit affiche une bonne capacité à gérer ses dépenses régulières lui permettant de rembourser ses dettes sans difficulté ;
  • les banques considèrent qu’un taux d’endettement compris entre 30 et 36 % est bon. L’emprunteur assume déjà le paiement de différentes échéances qui ne l’empêchent pas de rembourser un nouveau prêt ;
  • en revanche, vous devez être prudent lorsque votre ratio d’endettement est proche de 40 %. Un niveau d’endettement compris entre 37 et 40 % signifie qu’il est possible que vous ayez déjà eu une difficulté de paiement de vos échéances habituelles. Pour les organismes de prêt, une telle situation présente un grand risque. Les banques prêteuses peuvent refuser pour cette raison une demande de crédit auto, un prêt étudiant ou un crédit hypothécaire de crainte que le souscripteur ne puisse pas honorer ses dettes;
  • un taux d’endettement dépassant 40 % est un signe que la portion des revenus consacrés au remboursement des dettes est très importante. Le souscripteur a un risque élevé d’être en situation de surendettement. Les établissements de prêt sont très vigilants vis-à-vis des profils dont le taux d’endettement est supérieur à 40 %. Cette situation peut justifier un refus pour une demande de financement.

La notion de bonne ou de mauvaise dette

Les dettes sont une donnée importante utilisée dans le calcul du ratio d’endettement. Les établissements prêteurs font souvent une distinction entre « bonne » et « mauvaise » dette :
  • une dette est considérée comme bonne dans le cas où l’emprunteur souscrit un prêt bancaire pour financer un bien qui prend de la valeur sur le long terme. En guise d’illustration, les crédits comme le prêt hypothécaire, le prêt étudiant permettant d’acquérir des compétences et le prêt pour la création d’une entreprise peuvent être considérés comme des bonnes dettes ;
  • par contre, si l’emprunt est destiné à acheter des biens dont la valeur régresse rapidement ou de manière immédiate, la dette est généralement considérée comme mauvaise. Cette distinction vaut également dans le cas où l’emprunteur n’est pas en mesure de rembourser son prêt à temps et dans son intégralité. L’achat avec une carte de crédit dont le taux d’intérêt est élevé, un prêt personnel conclu pour subvenir aux charges courantes ainsi que tout achat jugé inutile sont des exemples de mauvaises dettes.
  • Les avantages et les désavantages du crédit

    En souscrivant un crédit, vous avez la possibilité de réaliser un projet et d’atteindre un objectif dans un bref délai, sans devoir attendre d’avoir économisé. Dans le cadre de ce financement bancaire, si vous respectez bien vos engagements, votre cote de crédit s’améliore et vous êtes considéré comme un bon payeur n’ayant jamais fait l’objet d’un défaut de paiement. Dans le futur, cette situation vous permettra d’obtenir facilement un financement même si la somme que vous sollicitez est élevée.

    Un crédit bancaire doit être remboursé en vertu de votre engagement. Avant de conclure un contrat de prêt, il est donc judicieux d’anticiper les versements réguliers. Un crédit est aussi soumis au paiement des intérêts bancaires. Le coût d’un prêt peut donc être conséquent.

    Il faut également tenir compte de votre capacité à rembourser vos dettes puisque si vous n’arrivez pas à les régler, il est fort possible que votre prochaine demande de financement soit refusée.

    Le ratio d’endettement est un donc un élément majeur que les établissements prêteurs évaluent avant de décider de la suite à donner pour une demande de prêt. Cet indicateur très important est calculé à partir de vos dépenses et vos revenus mensuels. Votre courtier hypothécaire vous accompagne pour tous vos projets. Nous sommes à votre disposition pour trouver le financement adapté pour l’achat de votre bien immobilier.

Nos partenaires

  • CHIP
  • First National
  • Home Trust
  • Industrielle Alliance
  • Scotiabank
  • Simplici-T
  • TD Canada Trust
  • Desjardins
  • Merix
  • Lendwise
  • Genworth
  • Canada Guaranty
  • CMHC - SCHL