ENGLISH

Équipe Mathieu Lebrun

Notre numéro de téléphone514-907-4707

×

Demande d'appel

Une fois votre demande envoyée, notre agent vous contactera dès que possible.


Notre blogue

Comment financer ses rénovations avec votre hypothèque ?

Publié le 28 novembre 2022 par Naureen Durack


Lorsque vous achetez un bien immobilier, il peut arriver que votre nouvelle acquisition nécessite une rénovation. Cependant, les dépenses à prévoir pour ces travaux peuvent avoir un impact majeur sur votre budget. Plusieurs solutions s'offrent à vous pour financer l’achat de votre bien incluant des futurs travaux, dont le prêt hypothécaire pour rénovation. Découvrez des informations sur ce financement avec votre courtier hypothécaire.

Considérations à prendre en compte avant l’utilisation de votre hypothèque

La première étape pour votre projet d’achat et de rénovation du bien immobilier est de déterminer votre budget. Vous devez évaluer vos liquidités et votre épargne afin de vérifier si vous disposez d'un capital suffisant pour l’intégralité de votre projet. En identifiant précisément vos objectifs, vous pouvez accumuler progressivement les fonds nécessaires.

Cette option vous évite ainsi d'avoir recours à une hypothèque pour l’achat puis de souscrire quelques années après un nouveau prêt personnel pour les rénovations. Quelques facteurs sont néanmoins à connaître avant de financer vos travaux d'amélioration avec votre épargne ou vos liquidités :

  • Garder vos réserves intactes

Mettre des fonds de côté vous permet de disposer d'une réserve personnelle pour financer de nouveaux projets. Cette option vous permet également de faire face aux coups durs et d’assumer les dépenses imprévues grâce à votre fonds d'urgence. En gardant vos réserves intactes, vous évitez les mauvaises surprises causées par une baisse de revenus ou une perte d'emploi. Votre épargne peut également servir à préparer votre retraite en toute sérénité.

  • Ne pas utiliser son fonds de retraite (REER)

Le REER, ou régime enregistré d'épargne-retraite, permet au bénéficiaire de reporter l'impôt sur le revenu jusqu'au moment du retrait. Les cotisations sont déductibles du revenu imposable, entraînant la diminution de l'impôt durant la période d'épargne. Cependant, les montants retirés de votre REER sont imposés, ce qui peut peser sur votre budget. Il est déconseillé d'utiliser les cotisations de votre régime d'épargne pour financer vos travaux de rénovation.

  • Le taux d’intérêt de votre hypothèque versus le taux de rentabilité de vos économies)

Le rendement réalisé sur votre épargne fait également partie des critères à prendre en compte avant d'effectuer des améliorations dans votre maison. En effet, il convient de préserver votre épargne si le taux de rentabilité de vos économies est supérieur au taux d'intérêt de votre hypothèque.

Qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire pour rénovations ? (les conditions)

Si vous souhaitez acquérir une propriété à rénover, vous devez prendre en compte le coût total des travaux en plus du prix d'achat. Ces dépenses comprennent les prestations d’une entreprise, les outils et les matériaux de construction et peuvent se révéler très onéreuses. Il vous est cependant possible d'inclure le coût des rénovations directement dans votre projet d'achat immobilier.

Le prêt hypothécaire achat-rénovation est un financement bancaire dont la vocation est d’appuyer un emprunteur pour l'achat de son bien immobilier, mais aussi de personnaliser les rénovations. Une partie des fonds octroyés est affectée à l’achat du bien ou au solde hypothécaire actuel, tandis que le reste du montant est versé à une entreprise de rénovations.

L'emprunteur doit néanmoins respecter certaines conditions pour être éligible au crédit hypothécaire pour rénovation. Les établissements de prêts déterminent en effet le type de crédit adapté à vos besoins selon la mise de fonds à votre disposition. Deux solutions se présentent à vous :

  • une mise de fonds minimale de 5 % est exigée pour les prêts hypothécaires avec rénovation allant jusqu'à 500 000$. Pour les emprunts de plus de 500 000 $, montant des rénovations compris, l'exigence minimale est de 10 % du montant octroyé. Certains prêteurs fixent toutefois la mise de fonds maximale à 20 % de la valeur du bien rénové ou à 40 000 $ pour les rénovations.
  • sous certaines conditions, l'emprunteur peut bénéficier d'un montant de 60 000 $ ou plus pour les rénovations si la mise de fonds est supérieure à 20 %.

Dans tous les cas, il convient de faire appel à un courtier hypothécaire pour optimiser vos chances d'obtenir une offre de financement adaptée à vos besoins. Ce professionnel se chargera de parfaire votre dossier de demande de prêt hypothécaire avec rénovations et vous accompagnera dans votre recherche d'offres. Il est également en mesure de négocier pour vous le meilleur taux d’intérêt et des conditions de remboursement avantageuses.

Les avantages d’un prêt hypothécaire pour rénovation

Financer les rénovations résidentielles avec votre hypothèque présente de nombreux atouts, dont un taux d'intérêt avantageux. En effet, les frais d'intérêt d'un prêt hypothécaire pour rénovation sont généralement inférieurs par rapport aux autres solutions de financement. Vous profitez également d'une diminution du montant des versements mensuels en amortissant votre prêt sur une plus longue période. Pour un prêt hypothécaire, l'amortissement peut aller jusqu'à 25 ans. Selon la valeur nette de votre propriété, vous avez la possibilité de bénéficier d'un montant plus conséquent pour vos rénovations. Vous évitez aussi d'utiliser votre épargne ou votre fonds d'urgence pour réaliser votre projet.

Outre le prêt hypothécaire pour rénovation, d'autres moyens de financement se présentent à vous pour la prise en charge des travaux dans votre nouvelle maison. Le refinancement du prêt hypothécaire peut être envisagé pour financer les gros travaux de rénovation. Cette solution consiste à étaler les paiements sur une plus longue période. Vous profitez par ailleurs d’un taux d’intérêt plus avantageux par rapport à celui d’un prêt personnel. La somme empruntée peut aller jusqu’à 80 % de la valeur marchande de votre bien immobilier, à condition que les travaux réalisés apportent une plus-value à la maison.

Bien évaluer ses travaux avant la demande de prêt

Si l’utilisation de l’hypothèque comme financement de l’achat et de la rénovation du bien présente des avantages, certains critères doivent être étudiés avant de faire votre demande de prêt. En premier lieu, il est important de réaliser une estimation des coûts de votre projet de rénovation. Vous devez pour cela obtenir les devis qui décrivent précisément les travaux à réaliser dans votre maison. Cette étape vous permettra d’avoir une vue d’ensemble sur la somme du prêt hypothécaire pour rénovation. Il convient de faire appel à un entrepreneur qualifié, membre de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ). Ce professionnel se charge d’estimer l’ampleur des travaux, vous permettant de déterminer votre budget. Assurez-vous toutefois que le coût réel des rénovations ne surpasse pas le montant fixé au moment du financement hypothécaire. N’oubliez pas de remettre les reçus justifiant le coût des travaux à votre établissement de prêt.

Choisir les bonnes pièces à rénover

Votre demande de prêt hypothécaire pour rénovations renseigne la banque sur l’ensemble des travaux à réaliser sur votre futur bien. L’établissement accorde le montant demandé conformément aux rénovations présentées dans votre demande. Si vous changez d'avis sur les modifications ou les matériaux utilisés par exemple, l’établissement de prêt peut refuser de financer les rénovations effectuées. C'est pourquoi il est important de déterminer les pièces à rénover en amont de votre demande de financement. Si vous désirez rénover la cuisine, les salles à vivre ou la salle de bain, il faut l’annoncer dans votre projet puis s’en tenir lors de la réalisation des travaux. Une fois que la banque émet un accord favorable pour votre financement, il n’est pas possible de revenir sur cette décision et affecter les fonds à d’autres travaux non prévus initialement.

Quel que soit l’achat de bien et les rénovations à prévoir, l'hypothèque est une alternative intéressante pour financer votre projet. Pour concrétiser votre souhait, n'hésitez pas à solliciter les services de votre courtier hypothécaire.

Nos partenaires

  • CHIP
  • First National
  • Home Trust
  • Industrielle Alliance
  • Scotiabank
  • Simplici-T
  • TD Canada Trust
  • Desjardins
  • Merix
  • Lendwise
  • Genworth
  • Canada Guaranty
  • CMHC - SCHL